La vie, la mort, la vie…

Erik Orsenna est l’un de mes auteurs préférés. Je suis fan de sa série sur la langue française. Il m’a redonné goût aux mots et à la lecture à un moment, où je commençais à m’en lasser. Grosse erreur !

Par hasard, j’ai su qu’il avait consacré un ouvrage sur Louis Pasteur. Vous savez le célèbre scientifique qui a trouvé le vaccin contre la rage, entre autre chose.

On y découvre la vie de cet homme qui est étrangement marqué par la mort et qui se bat durant toutes ses années pour sauver des vies. Un ouvrage complet qui ne se contente pas de conter, mais qui offre aussi la possibilité de partager un peu de la vie de ce grand homme, en découvrant des textes, des correspondances signés par Pasteur lui-même.

Le romancier français, qui occupe le même siège que Pasteur à l’Académie Française, a décidé de sortir de sa zone de confort pour en apprendre plus sur l’homme l’ayant « précédé ».

On y découvre un homme investi intégralement dans ses recherches. Un homme qui ne se remettra jamais de la mort de ses 3 enfants. Mais aussi, en arrière plan, le portrait d’une femme, la sienne, Marie. Une femme entièrement dévouée à son époux et qui sera son plus important pilier.

Une oeuvre à mettre entre toutes les mains des curieux ou des amateurs de biographie.

La vie, la mort, la vie de Erik Orsenna
Ed. Livre de Poche
Déjà disponible
206 pages / 7,1€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s