Récit d’un itinéraire rêvé

Patrick Sarrazin propose à travers son récit d’un itinéraire rêvé une expérience unique dans le domaine de la littérature.

Il nous invite à travers son œuvre au rêve et à la méditation.

35 minutes durant lesquelles, le lecteur, allongé sur son lit dans le calme avec une bougie allumée, se laisse porter par la voix de l’auteur dans ce voyage sensoriel.

Attention, il faut accepter de jouer le jeu et se laisser guider par la voix de l’auteur dans cet univers qu’il construit mot à mot mais qu’il nous laisse habiter (et habiller) suivant notre imagination.

Un véritable moment de bien-être et de cocooning qui invite au voyage et apaise. Idéal pochette2-300x272après une journée de boulot.

Je n’ai pas mis très longtemps à me mettre en condition pour participer à ce « voyage ». Je regrette seulement la voix de l’auteur, qui m’a quelque peu dérangé par moment.

Le fait de hacher les phrases donnent un côté saccadé au récit et gâche la fluidité de ce-dernier. De plus, son timbre de voix et son accent m’ont aussi quelque peu gêné pour réellement s’immerger dans cette « aventure ».

La voix est pourtant primordiale dans ce genre d’exercice. Pour le coup, je suis beaucoup plus touchée par l’une des voix féminines de l’application le Petit Bambou.

Si je me suis tout de même laisser « prendre au jeu », mon esprit a montré quelques réticences en se focalisant sur ces petits détails gênants.

Le concept demeure cependant intéressant et une très bonne initiative pour les personnes un peu réticente (ou ne sachant pas comment s’y prendre pour faire un pause dans leur quotidien) à la méditation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s