Ma reprise en main #1

prise_de_poids

En septembre 2015, je suis montée sur ma balance après une semaine de vacances parfaites à New York. Non pas que j’ai abusé question bouffe là-bas, mais juste que plus le temps passait et moins je me sentais bien dans ma peau. Comme une prise de conscience que je devais faire quelque chose. Comme si une petite voix dans ma tête criait « STOP » et que je parvenais enfin à l’entendre.

J’ai toujours été consciente que je n’étais pas svelte. Il faut dire que depuis que je suis gamine, j’ai eu le droit à tout un tas de surnoms fort sympathique comme « L’hippopotame », « Le Buldozer », « La Grosse »… Des réflexions faites aussi bien par des enfants de mon âge que par des adultes m’entourant. J’ai passé des années à sentir le poids du regard et du jugement dès que je commandais un dessert au restaurant, dès que lors des repas de famille je touchais aux gâteaux apéros, … Les remarques ne manquaient pas de fuser et naturellement, en tant que jeune adulte, on se servait de mon physique pour expliquer mes périodes de célibat.

Pourtant ce n’est pas faute d’avoir évolué dans un monde où l’obsession du poids faisait partie du quotidien. Entre les accros de la balance, qui se pesait après chaque passage aux WC, et une bande d’ados anorexiques, j’étais pas mal entouré.

Je n’ai pas suivi de thérapie pour expliquer et comprendre mon rapport à la bouffe. Je mangeais n’importe comment, mal et je compensais par la nourriture dès que j’avais un souci.

Les 30 ans passés, la volonté de faire un trait sur une relation amoureuse toxique, l’envie d’être fière de moi, de reprendre le contrôle de ma vie ceux sont fait ressentir de plus en plus violemment.

Puis ce séjour à New-York… Et cette photo… Une photo sur laquelle j’ai posé volontairement en tentant d’imiter la statue à côté de moi… Regarder cette photo et prendre conscience qu’on est aussi large que cette statue… Se prendre une claque en se voyant… Et comprendre tout un tas de choses d’un seul coup, tel une rafale de claques que l’on se mange en plein visage sans les voir venir : Pourquoi la guérison de mon genou ne s’est pas faite correctement ? , Pourquoi mon dos me fait de plus en plus souffrir ?, Pourquoi je ne prends plus de plaisir à manger ? , Pourquoi je ne parviens plus à m’habiller ?…

A mon retour, j’ai décidé de passer l’épreuve de la balance. Et là, ce n’est plus une claque, mais un coup de massue que j’ai pris en voyant le chiffre 85 apparaître sur l’écran. J’ai bien dû reprendre mon poids 5 fois de suite en déplaçant ma balance, pour être certaine qu’il n’y avait pas un faux contact ou un autre problème quelconque.

Je n’avais jamais atteint un poids aussi énorme. Mon IMC était plus que jamais dans la catégorie « obésité modérée » et flirtait avec « obésité sévère ». Je n’ai pas pleuré, bien que l’envie ne manquait pas. J’avais juste du mal à réaliser. Mon apparence n’était pas franchement en adéquation avec le chiffre. J’avais la chance d’avoir mes kilos en trop répartie équitablement entre mon ventre, mes seins, mes fesses, mes cuisses, mes bras… Bref…

rc3a8gle-rc3a9gime-4

Il me restait plus qu’à faire un choix.

Soit je continuais à dévaler l’escalier, prendre du poids encore et toujours, ne pas prendre soin de moi, me détester de plus en plus, me camoufler derrière cette carapace que constituait mes kilos en trop, rester la copine bien en chaire de la bande…

Soit commencer à remonter les escaliers. Marche par marche. Reprendre le contrôle. Ne rien lâcher. Changer de mode de vie. Apprendre à m’aimer. Sortir de ma carapace.

Je vous laisse deviner le choix que j’ai fait…

 

Suite au prochain épisode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s