Beaux Rivages

Parfois je me demande si le bonheur existe, s’il existe vraiment, ou si nous en avons juste l’impression, la sensation, comme si quelque chose s’arrêtait en nous et que nous nous regardions à l’intérieur en nous disant : je suis heureux, je suis heureuse, je peux l’affirmer car je le ressens, dans mon corps, sous ma peau, ça pulse, file, c’est du flux qui se propage ; mais c’est juste un moment, un instant, un très court instant…..

Au fil des pages, la romancière, Nina Bouraoui, laisse son héroïne envahir tout l’espace de ces Beaux Rivages.

A. se retrouve brutalement célibataire après 8 ans de relation. Comment se relever d’un rupture qu’on a pas vu venir ? Comment repartir de zéro quand on pensait finir sa vie aux côtés de l’autre ? Comment accepter d’avoir été remplacée dans la vie, les bras et le cœur de l’autre ?

Autant de questions auxquelles l’auteur tente de répondre en offrant la parole à cette femme. A. se livre brutalement, sans filtre, sur sa rupture et ses conséquences.

beaux-rivages-802281-250-400

Si on ne réagit pas toutes pareilles, impossible de ne pas se reconnaître en elle à un moment ou un autre. Pour ma part, il m’a été aussi très dur de contenir mon envie de la secouer violemment pour qu’elle sorte de sa « torpeur » et se reconstruise enfin. Mais bon, c’est facile comme réaction quand ce n’est pas notre cœur qui vient d’être brisé.

Un beau portrait de femme porté par une écriture franche, simple et directe.

Beaux Rivages de Nina Bouraoui
Ed. JC Lattès.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s