Tout se joue avant le petit déj' (ou pas)

14212769_10155436281474848_5261367101860665298_n

Je me suis rendue compte ces derniers mois que, me lever tôt n’était pas la chose la plus difficile à faire finalement.

Se lever tôt ok, mais reste aussi à se servir de ce temps utilement. Parce qu’avant, j’avais juste tendance à me poser devant la télé, l’ordi allumé et à traîner jusqu’au moment fatidique où je devais me précipiter dans la salle de bains pour me préparer et arriver au boulot à l’heure.

Petit à petit et par moi-même, j’ai décidé de ne plus allumer la télé, mais d’écouter un album sur spotify à la place.

Puis, au lieu de me poser sur mon fauteuil, de me bouger un peu en faisant du sport (running ou rameur).

Et enfin, en surfant sur le net, j’ai découvert cette tendance du « Miracle Morning » ou le concept de se lever à 5h du matin pour mieux profiter de sa journée, être plus productif et être heureux.

Assez curieuse, j’ai jeté mon dévolu sur l’ouvrage de Jeff Sanders, Tout se joue avant le petit déj’, qui exploite cette nouvelle tendance très en vogue.

L’américain est devenu coach en productivité en mettant en place au fil des années la méthode qu’il explique dans son livre.

Rédiger un programme journalier, se fixer des objectifs quotidien/hebdo/mensuel/trimestriel, faire du sport, manger mieux, avoir des routines matin et soir, se coucher plus tôt… sont certaines étapes de son programme.

Si je suis d’accord avec certaines de ses idées, que j’appliquais plus ou moins avant d’ouvrir ce livre, il y a beaucoup d’éléments que je ne mettrais pas en place. Je n’ai pas envie de passer 30 minutes par jour à établir des listes d’objectifs ou des plans de carrière.

Je sais ce que je veux et j’ai pu constater avec le temps que faire des listes à tout va en dehors d’user du papier, ça ne me permettait pas toujours d’avancer et ça ne m’engageait pas non plus à les respecter.

J’arrive à me motiver sans ce support. Je passe un engagement avec moi-même et ça me convient bien comme cela. Alors certes peut-être que je n’optimise pas le résultat de mes résolutions et de mon nouveau rythme de vie en décidant de passer outre certains chapitres de ce livre, mais pour le moment je ne le vis pas mal.

Si je suis devenue en quelque sorte une adepte du « 5A.M. Wake up » (bon pour ma part c’est plutôt du 5h30/6h), je ne me vois pas passer ce temps devant une feuille à faire des listes ou des plans. Je préfère les utiliser pour bouger ou développer mes projets persos.

Il faut tout de même reconnaître que se lever plus tôt, signifie effectivement se coucher plus tôt (pour ma part, je suis au lit à 21h max du dimanche au jeudi soir… Le vendredi et samedi, je m’autorise des sorties). Etant seule, cela ne me pose pas de problème et évite aussi de passer la soirée à m’abrutir devant la télévision. Mais je conçois que pour des parents ou une vie de couple, ce soit un poil difficile à appliquer au quotidien. A moins de mettre tout le monde au diapason.

Quoi qu’il en soit, cette lecture est très intéressante. Le style didactique et fluide de Sanders permet de bien comprendre son concept et de le mettre en pratique facilement au gré des pages. Et si vous cherchez des astuces pour mieux vous organiser, il peut aussi vous être utile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s