Les Vieux Fourneaux de Lupano et Cauuet

arton28136

Avec la sortie de romans comme Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, on a pu constater que les « petits vieux » avaient le vent en poupe. Il était donc temps que la BD y ajoute sa touche.

C’est entre les mains de Lupano et Cauuet que le 3ème âge prend un sérieux coup de jeune. Les Vieux Fourneaux comptent déjà 2 tomes dont le 1er, Ceux qui restent, a obtenu le Prix du Public lors du FIBD 2015.

Tout débute avec l’enterrement de Lucette auquel assistent Mimile, Antoine et Pierre.1454_P7 Trois amis et anciens collègues au tempérament bien trempé, mais chacun dans un style très différent. L’humour est corrosif et chaque planche nous arrache au minimum un sourire quand ce n’est pas un sérieux fou rire.

Cauuet joue avec sa palette de couleurs pour immerger le lecteur dans tout un panel d’émotions. La nostalgie se veut plutôt froide, tandis que leurs péripéties actuelles nous plongent dans des tonalités plus chaudes. Le tout servant à merveille un scénario aux petits oignons signé Lupano, qui nous réserve bon nombres de surprises.

Si je vais me précipiter sur le tome 2, ces Vieux Fourneaux rendent le fait de vieillir plus sympathique.

//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=tf_til&ad_type=product_link&tracking_id=emdrup-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2505019932&asins=2505019932&linkId=5NIBMKFXCGMY2ZBV&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s