L’homme qu’on aimait trop d’André Téchiné

affich_31354_1

Après Bennett Miller et son Foxcatcher, c’est à André Téchiné de faire un tour du côté des faits divers pour son nouveau film. LHomme qu’on aimait trop revient sur l’affaire Leroux / Agnelet. Téchiné, le cinéaste du fait divers (rappelons qu’il a fait La Fille du RER) mêle ici romance et thriller.

Sur le papier, le film a tout pour séduire : un sujet intéressant (l’affaire Agnelet après avoir fait la une des journaux et des émissions spécialisées est aujourd’hui “bouclée”) et un casting des plus alléchants (Guillaume Canet, Catherine Deneuve et Adèle Haenel– oui, elle est partout cette année). Au final, on se retrouve devant un film inégal. Cette quête de justice menée par Mme Leroux, qui refuse de laisser la disparition de sa fille tomber dans les oubliettes, se perd derrière une histoire d’amour mal exploitée et une réflexion sur les relations dominant/dominé.

LIRE LA SUITE SUR ENVRAK.FR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s