The Rover de David Michôd

affich_28233_1

C’est dans une Australie à l’ambiance post-apocalyptique que David Michôd (Animal Kingdom) décide d’entraîner le public avec The Rover. Un homme (Guy Pearce) pète un câble au moment où un gang lui vole sa voiture. Alors qu’il pourrait tracer sa route au volant du précédent véhicule abandonné par ledit gang, il s’obstine et refuse de lâcher prise. Mais que représente cette voiture pour lui ? Voici la question qui va obséder l’esprit des spectateurs et les entraîner à envisager bon nombre de théories.

Guy Pearce incarne à merveille cet être dénué de tout sentiment, de toute émotion. Le cinéaste va passer 1h40 à disséquer et à essayer de faire comprendre au public ce qu’il se passe dans la tête de son anti-héros. A ses côtés, Robert Pattinson prouve encore queTwilight n’était qu’une erreur de parcours. Son personnageva à la fois s’opposer puis s’associer à celui du vagabond. Jouant les idiots du village, ses répliques n’en sont pas moins intelligentes. Ce duo offre une belle dynamique sans laquelle tout le récit serait franchement ennuyeux.

LIRE LA SUITE SUR ENVRAK.FR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s