Un dimanche, une chanson – Mille après mille de Fred Pellerin

Ma vie est un long chemin sans fin
Et je ne sais pas très bien où je m´en vais
Je cherche dans les faubourgs et les villes
C´est dans l´espoir d´accomplir mon destin

{Refrain:}
Mille après mille, je suis triste
Mille après mille, je m´ennuie
Jour après jour sur la route
Tu ne peux pas savoir comme je peux t´aimer

Chaque mille que je parcours semble inutile
Je cherche toujours sans rien trouver
Je vois ton visage qui me hante
Je me demande pourquoi je t´ai quittée

{au Refrain}

Un jour, quand mes voyages auraient pris fin
Et qu´au fond de moi j´aurai trouvé
Cette paix dont je sentais le besoin
A ce moment je pourrai m´arrêter

{au Refrain}

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s