La Première chose que l’on regarde de Grégoire Delacourt

première

Contrairement à la majorité, nous n’avons pas été éblouis par La Liste de mes envies, grand succès de Grégoire Delacourt – certes efficace et bien écrit. Le roman nous a toutefois rendu curieux et désireux de suivre la carrière de son auteur. La première chose que l’on regarde a donc très rapidement rejoint notre liste de livre à dévorer.

UN RÉCIT TENDRE ET CAPTIVANT

Arthur Dreyfuss vit à Long, un trou perdu en France. La vingtaine, il bosse en tant que garagiste et n’attend pas grand chose de la vie. Jusqu’au jour, où une jeune femme frappe à sa porte. Et ce n’est pas n’importe quelle jeune femme… puisque c’est la célébrissime Scarlett Johansson. Cette dernière souhaite fuir pendant quelques temps sa propre vie. Prisonnière de son corps, elle voudrait être aimée juste pour elle. Lui, est prisonnier de son enfance : sa petite sœur a été mangée par un chien, son père a quitté le foyer du jour au lendemain et sa mère est dans un asile.

“Il aimait ses failles de porcelaine. Ses chutes. Toutes ces choses brisées à l’intérieur, comme chez lui. Ces choses peut être, comme l’écrivait Follain, “qui attendent que les délivre une écriture”.”RETROUVEZ LE RESTE DE CETTE CHRONIQUE SUR ENVRAK.FR

Publicités

Une réflexion sur “La Première chose que l’on regarde de Grégoire Delacourt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s