Bref. J’ai 30 ans !

Et voilà, c’est fait, j’ai officiellement 30 ans aujourd’hui. C’est marrant de voir qu’au final, c’est plus les gens qui vous entourent qui prête de l’importance à ce nouveau cap que vous-même. Pour moi, 30 ans ça ne change pas grand chose…. Du moins, pas comme ça du jour au lendemain. Cela fait déjà un bout de temps que je sens la trentaine approcher.

En réalité, depuis quelques semaines, ce n’est pas la perspective d’avoir 30ans qui me préoccupe, mais plutôt les souvenirs de ces années passées. Je me suis amusée à cataloguer les premières choses qui me reviennent en tête quand je pense à moi à un certain âge… Et pour votre plus grand plaisir… si si, je suis sûre que ça vous fait plaisir !

Les voici :

Avant d’avoir cinq ans, il faut être honnête, je n’ai pas vraiment de souvenirs clairs et précis, ce sont plutôt des choses qui me reviennent en tête vaguement grâce aux photos ou aux récits de mes parents. Pourtant, j’ai la sensation de me souvenir parfaitement de ma soeur et moi assises sur des petites chaises, regardant la télévision en léchant les fonds des saladiers contenant de la pâte à gâteau.

Après mes cinq ans, les souvenirs sont un peu plus fiables. En vrac… Je me souviens avoir annoncé à ma petite soeur de but en blanc que la Petite Souris était une invention des parents comme le Père Noël. Oui, j’ai eu une période cruelle, mais après tout fallait bien que quelqu’un se sacrifie pour lui expliquer.
Lors de mon premier voyage de classe en maternelle, j’ai passé la plupart de mon temps à raconter des histoires que j’inventais à mes camarades de classe, enfin quand je pleurais pas après avoir reçu une lettre de mes parents.
En primaire, alors que j’étais sur un nuage quand le beau Joachim m’a annoncé qu’il m’épouserait quand nous serions plus grands parce que je lui donnais toujours des bonbons, Cyril me terrifiait avec le fait de toujours vouloir jouer « au docteur » ou au « papa et à la maman » quand il venait chez moi après l’école.
J’ai vu mon premier ballet alors que je suivais des cours de danse rythmique et j’ai trouvé que c’était l’une des pires punitions que l’on pouvait me donner à l’époque… Au final, j’ai jamais voulu devenir un petit rat de l’opéra.
J’ai appris à faire du roller en dansant sur Madonna avec ma meilleure amie de l’époque et sa grande soeur, le tout dans leur salon. On formait un trio d’enfer sur nos quatre roues !
J’ai découvert les joies de l’écriture en squattant la machine à écrire de ma mère, puis en lui piquant son premier Mac et enfin en noircissant un nombre incalculable de cahiers… Et je ne me suis pas arrêtée depuis.
Je me souviens de ma petite soeur dormant dans le lit d’à-côté se battant avec ma couette pour glisser son pied dans mon lit pour établir un contact.

A l’époque du collège, j’avais plutôt mauvaise réputation et comme le disait si bien Joan Jett « I don’t give a damn about my bad reputation ! ». Ce qui ne m’a pas empêché d’enchaîner les flirts. C’est dingue comme à cette époque draguer ne me posait aucun problème… Aaaah l’insouciance de la jeunesse.
J’ai failli démolir le portrait d’un petit merdeux qui avait tenté de souiller la réputation de ma petite soeur. On ne touche pas à ma famille !!!
Ma plus jeune soeur triturant mon oreille à chaque fois qu’elle me faisait un câlin ou essayait de s’endormir.
J’ai commencé à fumer ! Oui je sais c’est mal…

Au lycée, j’ai fait la rencontre de Lucie Aubrac qui m’a bouleversé. Et grâce à elle, « le devoir de mémoire » a pris une toute nouvelle dimension dans ma vie.
J’ai  rencontré celle qui allait devenir ma BFF et par conséquent ma famille d’adoption.
J’ai eu la chance d’avoir des profs extraordinaires qui, au-delà des cours, étaient vraiment là pour moi et m’ont empêché de faire une énorme erreur.
J’ai tenté de tourner mon premier film. Les rushs sont toujours en attente de traitement sur mon PC…
J’ai arrêté de fumer ! Oui, je sais c’est plutôt la classe !

L’époque de la fac était le retour de l’insouciance. J’ai passé trois ans entouré de gens sympas partageant la même passion pour le 7ème Art.
J’ai rencontré un garçon qui souhaitait mettre en place une exposition artistique avec des tampons usagés. Je le trouvais fascinant et aujourd’hui je suis ravie de voir qu’il a réussi sa carrière.
Mes premières vacances en duo avec ma frangine à Madrid.
Je suis tombée amoureuse du Québec et des ses habitants (faut vraiment je retourne là-bas).

Lors de ces dix dernières années, j’ai cru que j’allais perdre ma plus jeune soeur et j’ai passé la nuit la plus difficile de ma vie à devoir la « torturer » pour son propre bien.
Je suis devenue triplement tata et par la même occasion complètement gaga.
Je suis tombée amoureuse de Londres.

Sinon en ce qui concerne ce fameux passage à la trentaine, comme je vous le disais plus haut, ça fait un bout de temps que j’ai compris que je n’avais plus 20ans….
J’ai commencé à utiliser des crèmes anti-rides. Si je fais une nuit blanche (enfin quand je ne m’endors pas malgré moi), il me faut au moins trois jours pour m’en remettre. Je préfère une bonne soirée pépère en petit comité ou seule devant un bon film (ou un bon bouquin) plutôt que d’aller en boîte. Perdre du poids est trois fois plus difficile qu’il y a quelques années. L’envie d’avoir des enfants est de plus en plus grande. Quand je parle avec des plus jeunes, je suis obligée d’utiliser des expressions comme « quand j’étais jeune », « à mon époque ». J’ai le droit à des yeux ronds quand je mentionne mon mange-disque, mon premier walk-man, mon Tam Tam, le minitel, Sauvez par le Gong ou encore les boys band… Mais sinon, j’ai toujours une dent de lait (si si je vous jure que c’est vrai), j’ai toujours autant le sourire devant un bon vieux Disney, je continue de rêver et de croire que tout est encore possible…

Finalement prendre de l’âge c’est pas si mal !

Bref. J’ai eu 30ans

Publicités

4 réflexions sur “Bref. J’ai 30 ans !

  1. mmariannette dit :

    c’est marrant, tous ces souvenirs. Et oui, il faut avoir des rêves. 30 ans, c’est justement l’âge idéal pour les réaliser. Tout est possible, quand on a la liberté ! Happy Birthday !!! Vive le bonheur 🙂

  2. LEFORT elodie dit :

    ÉNORME mahé que de souvenirs !!! Saches que je suis toujours traumatisés pour la petite souris,,, je te parle même pas du père Noël, Et les batailles de pieds, quand je t’embêtait avec le lit superposé et tant et tant d’autres choses et des milliers d’autres à venir,
    JE T’AIME ma grande soeur,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s