J’ai testé l’acupuncture

 

Depuis de nombreuses années, j’ai de gros soucis de sommeil.

Dès que je suis stressée, anxieuse ou la tête prise par de multiples réflexions, je ne parviens pas à dormir correctement. Entre cauchemars, sommeil extrêmement agité (on dirait qu’on a fait une méga fête dans mon lit), crampe au milieu de la nuit, réveil en sursaut, sensation d’être plus épuisée que la veille au réveil… Bref, de quoi rendre difficile la journée de travail à assurer.

Ces cycles étaient d’abord assez court et concentrés autour d’évènement comme le BAC, un départ à l’étranger ou avant de prendre une décision importante. Résultat après une semaine ou deux, les choses rentraient elles-mêmes dans l’ordre.

Malheureusement, mon dernier cycle dure depuis plus de 6 mois. Je ne rentrerai pas dans les détails des causes de mon état, mais au vu de l’importance que prend ce-dernier, j’avoue que j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes.

Il y a donc un peu moins de 5 mois, j’ai demandé conseil à mon médecin. Celui-ci m’a proposé d’avoir recours à la phytothérapie et à l’acupuncture.

J’avoue que j’avais toujours eu un a priori plutôt négatif quant à l’utilisation d’aiguille pour me détendre. Le concept était pour moi une contradiction. Comment se sentir détendu alors qu’on ressemble à un porc-épic ?

Une chose à savoir sur l’acupuncture, c’est qu’il faut être patient. Ne vous attendez pas à aller mieux au bout de deux séances, il faut au moins deux mois (sur la base de deux séances par semaine) pour commencer à en ressentir les effets.

J’ai décidé de me lancer car ma soeur et mon père l’ont testé avant moi. La première pour des problèmes de spasmophilie, le second pour ses migraines, et au final les deux en sont satisfaits.

La séance se déroule assez simplement. Dans une salle, mon médecin vient me poser mes aiguilles (au total 16) dans un ordre précis, le tout correspondants à des points précis de mon corps. Ensuite, je m’allonge et durant les 20 minutes qui suivent le but est de fermer les yeux et ne penser à rien.

Cette-dernière partie a été la plus dure pour moi. Au début, je ne pouvais m’empêcher de guetter le moindre effet que pouvait provoquer ses aiguilles plantées en moi. Ensuite, le calme de la pièce me poussait à cogiter et à ruminer les problèmes de la journée écoulée. Et enfin, après plus de deux mois de traitement, je passe ces 20 minutes, l’esprit vide, à m’endormir tout doucement… Une petite sieste bien agréable !

Aujourd’hui (soit après 5 mois de traitement), mon sommeil est un peu plus paisible (enfin quand je n’ai pas de nouvelles causes de stress) et je me sens plus détendu au quotidien. Mon moniteur d’auto-école a été le premier à en voir les effets, de la fille qui avait ses mains crispées sur le volant durant toute la leçon, je suis passée à la fille plus cool qui accepte de lâcher le volant aux feux rouge…

Donc si vous êtes patients et que vous préférez éviter tout ce qui est somnifère ou traitement médicamenteux à outrance, je vous conseille de tenter l’expérience. Sachez tout de même que l’Acupuncture n’est pas toujours remboursée par la sécurité sociale. Renseignez-vous auprès de votre médecin avant.

Publicités

Une réflexion sur “J’ai testé l’acupuncture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s