Journal de bord de mes petits bonheurs #33

  • Me faire violence pour aller nager. Parcourir 1km en moins de 40 minutes. Battre mon record personnel. Me sentir comme un poisson dans l’eau.
  • Me donner un nouveau coup de pied au cul mental !
  • Profitez de nouveaux moments avec mes proches
  • Savourez au chaud sous ma couette, la fenêtre grande ouverte, le son de la pluie qui ne cesse de tomber.
  • Me glisser dans des draps frais.
  • Profiter de ce début de printemps pour une balade à l’arboretum.
  • Me réveiller avec des idées plein la tête et me dire « Let’s do it  »  !

Once Upon a Book – la Box Famille

J’ai récemment testé à nouveau la box livresque Once Upon a Book.

J’ai opté pour la box Parents/Enfants. Une manière de me faire plaisir et d’offrir de beaux livres à mes nièces.

Ce que j’apprécie tout particulièrement avec cette box c’est la possibilité de la personnaliser un maximum en répondant à un questionnaire complet.

J’ai précisé que mes nièces adoraient les activités créatives, étaient en plein apprentissage de la lecture et l’écriture et aimaient cuisiner…

Le contenu de la box était parfait :

Pour mes nièces :

  • Le livre Pompons & Cie pour qu’elles puissent faire leur premier pompon. Je laisserai cette mission à ma grand-mère.
  • La Vanille : Un livre de recette pour qu’elles deviennent de véritable cordon bleu. Le plus du livre des pages plastifiés sur lesquels les accidents de liquide ou autre passeront inaperçu…
  • 1000 ans de contes : Parfait pour les histoires du soir. Par contre, je sens que ma soeur va m’en vouloir un brin…
  • Une planche de stickers à colorier

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour moi :

  • Les contes d’Andersen : J’avais mentionné que c’était un des « classiques » que je souhaitais recevoir.
  • Un sachet de graine de tournesol : je vais les donner à mon beau-frère, il sera ravi.
  • Deux sachets de thé Gaïa que je vais me faire un plaisir de déguster.

sam_00041-1

Cette box a tapé dans le mille. Je suis ravie de son contenu et j’ai hâte de voir la tête de mes nièces quand je vais leur donner ces livres.

Once Upon a Bookhttp://onceuponabook.fr/

Coup de coeur pour la collection été 2017 d’ARENA

En ouvrant le communiqué de presse présentant la nouvelle collection été 2017 des maillots de bains et bonnets ARENA, je ne m’attendais pas à avoir un tel coup de foudre.

A la piscine, porter un bonnet relève du calvaire, avec ARENA, cela devient un défilé de mode, surtout quand on voit les sublimes maillots qu’ils proposent en complément.

Bon, je ne suis pas encore suffisamment sereine dans mon corps pour tenter le 2 pièces… Mais avec ces 1 pièces de toute beauté, pas de quoi se plaindre.

Je vous laisse découvrir dans le diaporama ma petite sélection. J’ai même rajouter les maillots ci-dessous à ma wish-list d’anniversaire

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec ceux-là, j’aurai trop la classe pour mes séances de natation et je serai ultra-motivée pour aller nager !

 

Le Sweet Spot – Brunch gourmand à Mouffetard

Nouveau brunch testé un samedi avec ma comparse, Zazou.

Le Sweet Spot porte bien son nom vu qu’il est situé au centre la rue Mouffetard. Un photo-2-1quartier où il fait bon se balader à Paris quand le soleil est de la partie. Chaque commerces donnent envie de s’y arrêter et de flâner.

Outre la localisation, c’est aussi le tarif attractif du brunch et le menu qui nous ont poussé à en franchir les portes.

Pour les curieux, le menu de la semaine est annoncé sur leur page Facebook et donne clairement l’eau à la bouche.

La formule brunch se compose :

  • 1 boisson chaude à volonté (et modifiable tout au long du brunch) : thé, café, chocolat, cappuccino.
  • 1 boisson fraîche : jus maison / thé glacé / …
  • 1 panier de tartines avec 3 pâtes à tartiner dont 2 imposés et 1 au choix parmi une sélection de l’équipe.
  • 1 plat salé: soupe ou tartine ou salade ou plat du jour
  • 1 dessert à la carte

Le tout pour 22€ et croyez-moi vous en avez pour votre argent. Rapport qualité/prix, Le Sweet Spot fait partie des brunchs les plus intéressants de la capitale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’avantage de bruncher à deux, c’est que l’on peut goûter encore plus de plats en partageant. Résultat, on a opté pour une tartine (truite, pommes et chèvre frais) et le plat du jour (potimarron rôti, grenaille, coulis de carotte avec du boeuf). Un régal pour les deux. On a eu un peu de mal à en venir à bout. Côté pâte à tartiner, on a choisi celle à la noix de coco qui est beaucoup plus légère et subtile que son aspect le laisse imaginer. Pour les boissons chaudes, on a testé le Oolong châtaigne (qui était en rupture à la boutique Dammann en face) et il est succulent. On s’est aussi laissé tenté pour clôturer le brunch par un chocolat chaud. Crémeux et fondant, un régal aussi.

photo-2-2Pour les desserts, vu que nos estomacs étaient plein, on les a pris à emporter et ils ont constitué notre petit déjeuner du lendemain. Crumble poire-choco pour moi et tarte aux noix de pécan pour Zazou. Tous les gâteaux semblaient délicieux, le choix n’a pas été évident.

L’équipe du Sweet Spot est adorable. Réactive sur Facebook où j’ai fait ma réservation. Au petit soin sur place, en nous installant une table devant la vitrine. Toujours souriant et agréable (et charmant surtout notre serveur).

Une super adresse à rajouter dans votre carnet.

Le Sweet Spot : http://lesweetspot.paris/

Le Sweet Spot sur Facebookhttps://www.facebook.com/sweetspotparis/

JETLAGS in Paris !

Je vous ai déjà parlé de l’agence Pop in The City qui propose des événements fun et sportifs dans différentes villes.

Dans un mois, le 22 avril donc, vous avez rendez-vous à Paris pour un parcours de 4 ou 8 heures avec une vingtaine de challenges.

Appelé Jetlags, le principe est de voyager sans quitter la capitale et en se mettant à l’heure des pays que l’on va « visiter ». Chaque étape vous permet de découvrir une nouvelle culture, un nouveau pays et de faire un paquet de rencontres en tous genres.

Pour vous inscrire, rendez-vous sur le site, il vous reste à trouver vos partenaires de Jetlags et de choisir la durée de ce-dernier (demi-journée ou journée entière).

Une manière étonnante de découvrir la multiculturalité présente à Paris.

 

 

Skechers, my love !

Pour courir, marcher ou faire du sport en général, une bonne paire de baskets s’avère être une alliée indispensable.

Par contre, ce n’est pas toujours évident de trouver la marque qui vous ne fera pas défaut.

Je me considère assez chanceuse. Il y a une dizaine d’années, j’ai testé la marque Skechers et depuis je suis tombée en amour.

Leur côté ultra looké (suivant les modèles) permet d’associer « style » et pratique sportive. On peut même les porter au quotidien. Ce que j’aime tout particulièrement, c’est la sensation d’être comme dans des chaussons quand je les porte. Ceci est encore plus évident avec la technologie Memory Foam. Les semelles intérieures prennent la forme de votre pied pour épouser vos appuis et mieux gérer les impacts.

Pour la marche, j’utilise de Lite Weight tandis que pour mes séances de zumba, ceux sont des Fit qui rythment mes séances. Les dernières sont particulièrement fines et légères. Les premières sont un peu plus épaisses, mais non moins légères. Ce qui n’est pas négligeables, car rien de plus désagréables que de se rajouter un poids supplémentaire aux pieds.

Je prends toujours une demi pointure de plus (soit du 38 au lieu du 37 1/2) afin d’être plus à l’aise, vu que les pieds gonflent avec l’effort.

J’ai récemment converti l’une de mes soeurs qui souhaite se mettre à la marche active et à la pratique du running.

De mon côté, je lorgne sur les nouvelles GoRun pour accompagner mes prochaines sorties (et pourquoi pas mes premières courses officielles), ainsi que sur les Flex Appeal et les Fashion Fit (mais pas que…). J’adore leurs couleurs flashy et estivales. Rien qu’en les voyant, on a envie de prolonger notre entraînement pour les garder plus longtemps aux pieds.

Une photo quelques mots – Atelier d’écriture n°258

© Fred Hedin

© Fred Hedin

Dis, pourquoi, quand on devient grand, on perd la vue ?

On ne perd pas forcément la vue. Enfin, parfois, avec l’âge, on voit moins bien, un peu comme grand papy

Mais non. Grand papy, je sais qu’il est vieux. Il a sa cataracte. Il n’arrête pas de le dire. C’est parce qu’il est vieux et malade qu’il ne voit plus très bien. Mais déjà, avant ça, il ne voyait pas tout. Comme toi.

Oui enfin, quand il oubliait de mettre ses lunettes. C’est comme moi, quand je ne les porte pas, il y a des détails que je rate. Mais cela ne m’empêche pas de voir. Regarde, je te vois là!

Oui, je sais que tu me vois. Mais tu ne regardes pas. Tu ne vois pas comme moi. Tes yeux, ils ne fonctionnent plus comme avant.

Si je t’assure. J’ai encore vu l’ophtalmo, il y a deux mois, et je n’ai pas perdu le moindre dixième. Ma vue se maintient à la perfection. Et puis, je ne suis pas si vieux que cela tout de même.

Ok. Alors, dis-moi ce que tu vois, là en face. Lève le nez et regarde !

Très bien… Et bien, je vois du bleu. Le bleu du ciel….

Oui, mais encore…

Bah rien. C’est juste le ciel.

J’avais raison. Ta vu n’est plus la même.

Mais qu’est-ce que tu me chantes ?

Tu lèves le nez et la première chose que tu vois, c’est le bleu du ciel. On est d’accord. Mais regarde. Observe. Laisse-toi porter par tes yeux. Le bleu, ses nuances. Les couches plus ou moins foncées dues au soleil. Qui forment comme des lignes de bleus pour voir quelle nuance conviendrait le mieux. Et puis, dans un coin, tu as cette explosion de couleur. Du blanc, du jaune, du rouge. Au début, cela t’agresse. Ton regard ne comprend pas. Et avant que ton cerveau n’y donne du sens, c’est ton imagination qui s’emballe. Des pièces de légos géantes. Un oeuf au plat avec du ketchup… Tu sais un peu comme le jeu des nuages… Cela s’emballe dans ta tête et tu crées une histoire rocambolesque. Un peintre cubiste qui aurait, du paradis, décidé de mettre un peu de couleur et de forme sur ce ciel trop terne à son goût… Tu vois… Tu n’avais rien vu… Le ciel bleu ! Comme s’il n’y avait que ça !

Tu as raison… Je suis en train de devenir aveugle….

Ne t’inquiète pas papa, je vais t’aider. Avec moi, tes yeux vont tout voir à nouveau…