Atelier d’écriture n°269 – Une photo quelques mots

© Vincent Héquet

© Vincent Héquet

Tant de possibilité.

Tant de voies possible, à l’image de tous ces pas laissés sur le sable.

Des chemins à suivre, des parcours aussi divers que nombreux.

Et devant, au loin, rien, si ce n’est l’incertitude, un grand point d’interrogation.

Des tonnes de questions et aucune réponses… Du moins pour le moment.

Immobile, perdue dans ses pensées et éblouie par tant de possibilités.

Elle restait là. Fixant cet horizon rempli d’inconnus et de promesses, elle laissait ses pensées vagabonder sans aucunes limites.

Paradoxe d’autant plus étrange, que ses jambes refusaient catégoriquement de faire le moindre mouvement.

Une paralysie provisoire qui était une conséquence de son incapacité à faire un choix.

Poursuivre dans la même voie qui pourtant, force était de le constater, ne la rendait pas aussi heureuse qu’elle le laissait paraître.

Choisir la voie que son entourage semblait lui indiquer. A défaut de s’y épanouir, elle y serait d’une certaine manière en sécurité.

Tracer la sienne, sans se soucier du regard des autres, des « qu’en dira-t-on », des incertitudes, des doutes.

Attendre que la marée, ou le vent, efface toutes ses traces. Qu’elle puisse entamer sa route sans a priori, sans inconsciemment en suivre une déjà existante.

Patiente, et sur ses gardes, elle réunissait tout le courage nécessaire pour faire ce premier pas. Celui qui pourrait peut-être tout changer. Celui qui marquerait le début de cette vie qui lui tendait les bras.

Doucement, sûrement, mais toujours avec conviction, elle fera un pas après l’autre sans jamais se retourner.

Finalement, le plus dur était probablement là. Dans le fait, de ne pas regarder en arrière…

Journal de bord de mes petits bonheurs #42

  • Participer à ma première course et rencontrer d’autres runneuses trop sympa. Hâte de les retrouver sur de prochaines courses.
  • Découvrir la nouvelle création de James Thiérré et être subjuguée par la prestation physique des artistes.
  • M’offrir de nouvelles robes
  • Travailler seulement 2 jours dans la semaine et réussir à boucler des gros dossiers
  • Commencer ce long week-end par un petit run matinal sous le soleil
  • Tester de nouvelles recettes fraîcheurs et healthy (que je partagerais ici avec vous).
  • Découvrir de nouveaux producteurs/artisans forts sympathiques au Marché d’Antony
  • Etre gâtée par mon petit Primeurs préféré.
  • Faire un petit restau en tête à tête avec ma maman pour sa fête (un peu en avance)
  • Profiter du soleil encore et toujours
  • Improviser un pique-nique en famille

13906665_473974159466186_694815720733881918_n

Mes précieux… enfin pas tant que cela…

Voici une box pour laquelle j’ai bataillé.

Commandé en février (et débité dans la foulée), je l’ai reçu que le 13 avril… Et encore pour cela, il a fallu que je râle et contacte le service client plusieurs reprises.

SAMSUNG CSC

Heureusement que j’avais bénéficié d’un bon de réduction pour celle-ci. 19€ au lieu de 22€. C’est pas grand chose, mais c’est déjà ça.

Ce qui m’avait attiré ? Le fait que dans la box, cosmétiques, bijoux et sous-vêtements se mélangeaient.

Déjà je tiens à dire qu’aucun suivi de commande n’est possible via le site internet. On a une adresse mail pour les contacter et là, en retour, on obtient que des mails types du genre : « Votre commande est en cours de préparation », « Votre commande a été expédié ».

Mais aucune info sur le numéro de suivi de commande ou en amont sur une explication qui fait qu’entre le moment où j’ai passé la commande (et été débité) et le moment où la box é été expédiée il s’est écoulé un mois et demi.

Rien que pour cela, mon engouement s’est vite dissipée et résultat, j’ai demandé la

SAMSUNG CSC

résiliation de mon abonnement dans la foulée. Chose qui a été prise en compte immédiatement et heureusement.

SAMSUNG CSCPassons au contenu. En ouvrant la box, la première chose qui m’a sauté aux yeux c’est le côté pacotille des produits.

Les bijoux font tocs, les deux strings sont plus vulgaires qu’autre chose à mon goût et les produits de beauté sont pas tous top. Alors certes on a beaucoup de produits pour le prix, mais j’aurais préféré en avoir moins et de meilleure qualité.

Une belle grosse déception que cette box.

 

Demain tout commence…

affich_54091_1

J’ai profité d’une coupure de courant pour utiliser la batterie de mon ordinateur portable afin de regarder le seul film que j’avais sur mon disque dur.

Demain tout commence m’avait déjà fait de l’œil au moment de sa sortie en salles, mais j’avais loupé le coche.

J’ai passé la dernière demi-heure de ce film en larmes. Emue par la prestation d’Omar Sy en père de famille fou de sa fille. Plus les années passent, plus cet acteur m’impressionne par son parcours. Il casse son image de rigolo (même s’il ne s’en éloigne jamais complètement) pour être de plus en plus subtile dans son jeu.

Avec la jeune Gloria Colston, il forme un duo incroyable. La complicité entre les deux est impressionnante. La jeune actrice est d’un naturel et d’une fraîcheur qui donne un vent de folie à ce récit.

Cette histoire de famille d’un éternel dragueur se retrouvant près malgré lui évite bon nombre de clichés. La thématique pourtant bien éculée trouve ici un renouveau. On est porté par le film et les 2h passent en un rien de temps entre rires et larmes.

Au final, c’est un très beau film qu’Hugo Gélin nous propose avec un casting très bien vu.

Une très belle surprise et un beau moment à passer.

Pique-Nique entre adultes consentants

Les beaux jours sont bel et bien là.

Le temps de flâner au soleil, de passer plus de temps dehors que dedans et surtout le moment de sortir le panier à pique-nique.

Histoire de changer un peu du rituel saucisson, baguette, chips et rosé (je crois que le mélange me donne une légère nausée), Passage du désir (et oui encore eux) propose un panier pique-nique à réserver aux + de 18 ans.

panier-Nik-Nik-Callvin-8381_1_1481556439Au programme de votre déjeuner sur l’herbe : Des préservatifs (car oui, même sous la chaleur on sort couvert les amis), une huile de massage (à éviter d’utiliser dans votre salade) et un petit vibromasseur pour encore plus de plaisir. Le tout dissimulé (pour un temps) dans un petit panier « nique-nique ».

Ce que je trouve marrant ceux sont les capotes, toutes sur la thématique de la « bonne bouffe ». La petite bouteille d’huile de massage a le même design qu’une mignonnette d’alcool. Attention, à ne pas vous tromper en vous servant de quoi boire…
Enfin, histoire de rester subtile (et classe), le vibro prend la forme d’un rouge à lèvres. Il pourra ainsi trouver sa place dans votre sac à main le reste du temps…

Si avec cela, vous ne passez pas un après-midi fort plaisant, je ne sais pas ce qu’il vous faut.

Bon, au cas où, pour faire monter la température encore d’un cran, je vous propose d’agrémenter l’apéro avec un petit jeu de grattage. Ne vous attendez pas à gagner le million, mais les plus chanceux(se) pourraient bien atteindre le 7ème Ciel.

Enfin, pour celles qui, malgré tout cela, feraient chou blanc.
Déjà, dites-vous que c’est pas plus mal, parce qu’un type qui vous rejette après tous cesBruce-cover-800-8205_1_1471859341 signaux envoyés, c’est qu’il doit y avoir anguille sous roche. On ne baisse pas les bras et, en attendant de rencontrer « The Man », je vous invite à faire la connaissance de Bruce (ou Robin, dont je vous ai déjà parlé ici)… Il n’a certes pas le physique de Willis, mais ce « mini rabbit » pourrait rapidement devenir votre meilleur plan…

Panier Nique-Nique 29.9€
Jeu de grattage 5.9€
Bruce WonderToys 34.9€
Chez Passage du désir

Mousse de poireaux et d’asperges

Je me suis retrouvée après un passage à mon AMAP avec deux poireaux et 4 asperges… Et aucune idée de plats concrets à faire. Du coup, j’ai improvisé et le résultat est plutôt pas mal.

INGREDIENTS : Pour 4 ramequins

  • 2 poireaux
  • 4 asperges blanches
  • Paprika
  • Entre 10 et 15 cl de crème de soja
  • Fromage à râper (gruyère, cantal ou autre selon votre préférence)
  • 2 oeufs
  • 2 cubes de légumes ou volailles (selon votre préférence)

RECETTE :

Eplucher, laver et émincer les légumes.

Plonger les légumes coupés dans une grande casserole d’eau bouillante avec les 2 cubes.

Laisser cuire 20 minutes.

Bien égoutter et mixer les légumes pour les transformer en purée.photo

Ajouter les œufs, le paprika et la crème à la préparation.

Saler et poivrer suivant votre préférence.

Mixer à nouveau le tout.

Répartir la préparation dans 4 ramequins.

Laisser reposer au frais.

Répartir le fromage râpé sur les préparations avant de mettre au four 20 min à 180°C.

Déguster avec une salade verte.